Cet article date de plus de neuf ans.

Un prince saoudien accusé d'avoir tué 2 000 oiseaux d'une espèce protégée

Fahd bin Sultan était au Pakistan pour un safari, du 11 au 31 janvier.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'outarde houbara est une espèce protégée. (WINFRIED WINIEWSKI / THE IMAGE BANK / GETTY IMAGES)

En trois semaines, il aurait tué près de 2 000 outardes houbara, une espèce d'oiseaux protégée. Le quotidien pakistanais Dawn News (en anglais) rapporte, mardi 22 avril, que le prince saoudien Fahd bin Sultan est dans le viseur des autorités du Baloutchistan, l'une des provinces du Pakistan.

Dans un rapport, un officier du département de la forêt et de la vie sauvage raconte que le prince a tué, du 11 au 31 janvier 2014, 1 977 oiseaux dans plusieurs zones protégées du Baloutchistan. A ces volatiles, il faut ajouter les 123 oiseaux tués par ses camarades de safari.

S'il est interdit de chasser l'outarde au Pakistan, les autorités délivrent parfois des permis spéciaux pour les riches familles du Golfe. Mais ces permis, individuels, n'autorisent à tuer que 100 outardes, en 10 jours, hors des zones protégées. Selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) (en anglais), les fauconniers arabes, comme ceux du prince Fahd bin Sultan, sont la principale menace qui pèse sur la survie de l'outarde houbara.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.