Cet article date de plus de quatre ans.

Le célèbre élan blanc de Suède épargné par les policiers après deux pétitions en ligne

Star des réseaux sociaux, l'animal devait être abattu à cause de son agressivité. Un comportement favorisé par sa soudaine célébrité, après le partage d'une vidéo en août dernier. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un élan blanc dans le comté de Värmland, en Suède, le 31 juillet 2017. (TOMMY PEDERSEN / TT NEWS AGENCY / AFP)

Sa popularité sur les réseaux sociaux l'a mis en danger, avant de lui sauver la vie. Le célèbre élan blanc de Suède a été épargné par la police après deux pétitions en ligne rassemblant plus de 30 000 signatures, rapporte le journal suédois The Local, mercredi 15 novembre. Ferdinand, 8 ans, devait être abattu après avoir chargé les chiens d'une promeneuse. Mais il a échappé à sa condamnation grâce à la mobilisation des internautes. "Depuis le 6 novembre, il n'y a eu aucun rapport sur le comportement agressif de l'élan, c'est pourquoi la décision de l'abattre a été révoquée", s'est justifiée la police de Värmland dans un communiqué.

Le wapiti blanc était devenu une célébrité mondiale après avoir été filmé en août dernier par Hans Nilsson, un conseiller municipal à Eda, dans le comté de Värmland. La vidéo du spécimen a été visionnée des dizaines de millions de fois, après avoir été captées par des médias internationaux, dont la BBC et National Geographic. Mais la renommée virale de l'animal a eu des conséquences inattendues. Les experts ont été contraints d'avertir les touristes de rester à distance.

"On a complètement dépassé les bornes"

"Les gens s’approchaient beaucoup trop, certains essayaient même de le nourrir. On a complètement dépassé les bornes et après, on a décidé de le tuer parce qu’il agissait comme un animal sauvage", regrette le photographe Ingemar Petterson, cité par Le Monde. Il suit l'élan depuis des années.

Ce type de spécimen est rarissime. Il n'en existerait qu'une centaine dans toute la Suède. Ces animaux complètement blancs ne sont pas albinos : leur couleur serait simplement liée à une mutation génétique exceptionnellement rare.

Plus de 20 000 personnes ont signé une pétition lancée lundi par la plus grande organisation de défense des droits des animaux de Suède, Djurens Rätt. "C'est la pétition la plus rapide que nous ayons jamais eue", a déclaré un porte-parole de l'organisation à The Local. Une autre pétition lancée par Hans Nilsson lui-même lundi avait recueilli plus de 10 000 signatures mardi après-midi. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Animaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.