Environnement : la prolifération du moustique-tigre

Une équipe de France 2 s'est rendue dans l'Hérault, où l'insecte pose problème aux agriculteurs comme aux habitants des villes.

FRANCE 2

Le moustique-tigre a fait son apparition pour la première fois dans les Alpes-Maritimes, puis a colonisé le couloir rhodanien. Depuis l'an dernier, il a migré vers l'Alsace, Paris et la vallée de la Loire. Les autorités françaises ont placé ce vecteur de la dengue et du chikungunya sous une surveillance accrue.

"On le chasse toute la journée"

À la Grande-Motte, dans l'Hérault, dès que le marais prend l'eau, un avion doit pulvériser des insecticides en permanence pour éviter la prolifération du moustique. Depuis quelques années, les habitants de la région subissent des attaques sans précédent. "Cette année, ils sont précoces. Cela fait plus d'un mois que l'on fait la chasse toute la journée", déplore une retraitée. Pour l'éradiquer, l'option serait de développer de nouvelles molécules, mais les industriels ne sont pas intéressés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Quatre cas autochtones de chikungunya, virus transmis par le moustique tigre, ont été recensés à Montpellier (Hérault), révèle France 3 Languedoc-Roussillon, mardi 21 octobre 2014.
Quatre cas autochtones de chikungunya, virus transmis par le moustique tigre, ont été recensés à Montpellier (Hérault), révèle France 3 Languedoc-Roussillon, mardi 21 octobre 2014. (CDC / BSIP / AFP)