VIDEO. En Indonésie, des sauveteurs déplacent deux orangs-outans pour les sauver des incendies qui ravagent la forêt

Environ 330 000 hectares de forêt sont partis en fumée depuis le début de l’année dans l'archipel indonésien. Or, Sumatra et Bornéo sont les deux seules îles où les orangs-outans vivent en liberté.

Les incendies en Indonésie mettent en danger la santé des orangs-outans et leur habitat, alertait la fondation Borneo Orangutan Survival en septembre. Vendredi 11 octobre, des sauveteurs animaliers ont dû intervenir sur l'île de Bornéo, en proie à des feux de forêt gigantesques. Leur objectif ? Capturer deux orang-outans, une mère et un bébé, pour les transporter et les relâcher dans une zone plus sûre. Mission accomplie en quelques heures.

"Nous avons reçu des informations nous indiquant que des orangs-outans étaient présents sur des terres agricoles locales, donc nous avons envoyé une équipe pour vérifier et nous avons trouvé une mère et un bébé. Pour le moment, nous les avons appelés Maman Sifa et Sifa", a expliqué l'une des vétérinaires. La population d'orangs-outans de Bornéo, évaluée à environ 288 500 en 1973, est tombée à quelque 100 000 individus aujourd'hui, selon l'Union internationale pour la conservation de la nature.

Près de 330 000 hectares de forêt sont partis en fumée depuis le début de l’année dans l'archipel. C'est la pire vague d’incendies en Indonésie depuis 2015. Mi-septembre, plusieurs milliers d'écoles avaient été fermées en Malaisie et en Indonésie, ainsi que des aéroports, à cause de l'épais nuage de fumée toxique causé par les feux de forêt qui plane sur une vaste région du Sud-Est asiatique. "Il y a une saison des feux, c'est normal au sens climatologique du terme", précisait fin août Frédéric Chevallier, chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement, à franceinfo, fin août. Mais, cette année, ils ont pris de l'ampleur en raison d'une saison sèche particulièrement longue et intense.

Un orang-outan sauvé des incendies en Indonésie, le 11 octobre 2019.
Un orang-outan sauvé des incendies en Indonésie, le 11 octobre 2019. (HANDOUT / INTERNATIONAL ANIMAL RESCUE / AFP)