Bretagne : des pêcheurs en guerre contre le phoque gris

Des pêcheurs de Bretagne sont en colère. Leur pêche est souvent dégradée par les phoques gris, de retour sur les côtes bretonnes. Ils demandent une indemnisation... et même une éradication partielle de l'espèce.

FRANCE 3

Deux concurrents pour une proie. La cohabitation entre certains pêcheurs de Bretagne et les phoques gris, présents aux abords des côtes, devient de plus en plus compliquée. En cause, la détérioration, par les phoques, des poissons que cherchent à pêcher certains pêcheurs. Car dans leurs filets, leurs prises sont bien souvent éventrées. 

Demande d'indemnisation

Arnaud Le Coz, marin-pêcheur, donne un exemple : "Ils viennent chercher le foie de lotte. Donc ils éventrent la lotte, ils attrapent le foie et ils mangent toute la queue." Il estime avoir perdu pour 4 000€ de marchandise depuis le début de l'année. Il demande par ailleurs une indemnisation compensatoire et même un abattage de certains phoques. Impossible pour Christine Dumas, responsable des mammifères marins à Océanopolis, à Brest (Finistère) : "Il faut qu'on se réveille et qu'on arrête de menacer d'éradiquer des espèces parce qu'elles sont en concurrence avec nous sur le prélèvement de certaines ressources.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pêcheurs de Bretagne sont en colère. Leur pêche est souvent dégradée par les phoques gris, de retour sur les côtes bretonnes. Ils demandent une indemnisation... et même une éradication partielle de l\'espèce.
Des pêcheurs de Bretagne sont en colère. Leur pêche est souvent dégradée par les phoques gris, de retour sur les côtes bretonnes. Ils demandent une indemnisation... et même une éradication partielle de l'espèce. (FRANCE 3)