Animaux : le gouvernement annonce un plan de lutte contre les abandons

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Animaux : le gouvernement annonce un plan de lutte contre les abandons
France 3
Article rédigé par
Jean-Christophe Batteria - France 3
France Télévisions

Le gouvernement a présenté un plan afin de mieux responsabiliser les Français et faire face aux abandons d'animaux. En cette période de fêtes, de nombreux animaux sont achetés ou adoptés.

Chaque année, 100 000 abandons d'animaux sont déplorés en France sur 750 000 adoptions. Le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, indique que les sanctions pourraient être bientôt aggravées. "L'abandon est une forme de maltraitance animale, et les sanctions encourues, c'est jusqu'à 3 ans d'emprisonnement, 60 000 euros d'amende, qui peuvent être assortis d'une interdiction temporaire, voire définitive, de détention d'un animal", rapporte le journaliste Jean-Christophe Batteria sur le plateau du 12/13, lundi 21 décembre.

Des enveloppes pour améliorer la condition animale

Ceux qui voudront adopter un animal pourraient également devoir signer un certificat de sensibilisation. "Il va falloir parapher un document sur lequel on rappelle les fondamentaux : quand on adopte un chien, on s'engage sur la durée de vie de l'animal, de 10 à 15 ans. Si c'est un chat, de 15 à 20 ans", poursuit le journaliste. Un volet financier sera également inclus : le coût annuel d'un chien est compris entre 300 et 900 euros par an, et jusqu'à 460 euros pour un chat, hors frais exceptionnels vétérinaires. Le gouvernement a par ailleurs annoncé des enveloppes pour améliorer la condition animale. "Le ministre a annoncé 20 millions d'euros pour soutenir les foyers officiels type SPA, et 130 millions d'euros pour moderniser les abattoirs", conclut Jean-Christophe Batteria.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.