Cet article date de plus de six ans.

Avez-vous déjà entendu le cri d'une girafe ?

On les croyait muettes. Une scientifique autrichienne prouve le contraire. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une girafe du zoo d'Hefei, en Chine.  (GUO CHEN / XINHUA / AFP)

C'est un "hummm" très grave, nettement moins identifiable que le barrissement d'un éléphant ou le rugissement d'un lion. Mais le son émis par les girafes possède une "structure acoustique complexe", assure Angela Stöger. Cette biologiste à l'université de Vienne (Autriche) a pu l'identifier après étude des bandes enregistrées dans les enclos de girafes de trois zoos européens, explique New Scientist (en anglais) qui publie un extrait sonore. 

 "Une nouvelle pièce du puzzle"

En revanche, Angela Stöger et son équipe n'ont aucune explication sur le sens de ces sons qu'ils n'ont pu observer en direct et qui ont été enregistrés de nuit. Une spécialiste américaine interrogée par le magazine scientifique évoque la possibilité que ce "hummm" soit émis "de manière passive, comme un ronflement ou lors d'un rêve" mais elle n'écarte pas l'hypothèse que les girafes l'utilisent pour "communiquer entre elles dans l'obscurité"

Jusqu'à présent, les scientifiques pensaient que les girafes étaient incapables de produire des sons importants du fait de leur long cou. Ils s'interrogeaient donc sur la manière dont ces mammifères, qui vivent en groupes très structurés, communiquent entre eux, au-delà des mouvements de tête et de cou. "Cette découverte est une nouvelle pièce du puzzle" estime une scientifique interrogée par New Scientist.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Animaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.