Australie : il pêche un requin-lézard, espèce considérée comme un "fossile vivant"

Cette espèce est très rarement remontée dans les filets des pêcheurs. Elle existe depuis 80 millions d'années, ce qui en fait un animal préhistorique.

Un spécimen requin-lézard dans les eaux japonaises.
Un spécimen requin-lézard dans les eaux japonaises. (REX / SIPA / OKA)

De par sa morphologie, il aurait sa place dans un film d'horreur. Un spécimen requin-lézard a été pêché par un Australien, au large de Melbourne (Australie), au mois de décembre. David Guillot raconte sa rencontre avec cet étrange animal, considéré comme un "fossile vivant" du fait de sa proximité avec des espèces éteintes, au Sydney Morning Herald (en anglais). "Ca fait trente ans que je pêche et je n'ai jamais vu une chose pareille", dit-il dans cette interview repérée par le Huffington Post.fr.

Les requins-lézards existent depuis 80 millions d'années. Ils vivent en général au-delà de 400 mètres de profondeur, dans des eaux froides à tempérées situées près de la Nouvelle-Zélande, du Japon ou de l'Europe de l'Ouest. Celui qui a été remonté à la surface par le pêcheur australien a été saisi à 1 100 mètres de profondeur. Il est pourvu d'environ 300 petites dents très acérées et mesure environ 1,50 mètre, la taille maximale pour cette espèce étant de 2 mètres. Cette espèce se nourrit essentiellement de calamars, mais peut aussi avaler des proies moitié moins grosses qu'elle.