Animaux : après avoir sauvé son espèce, Diego la tortue prend sa retraite

Après avoir participé à un programme de reproduction pour sauver son espèce de l’extinction, la tortue Diego, âgé de plus d’une centaine d’années, va prendre sa retraite, de retour sur son île natale des Galàpagos (Équateur).

france info

Il s’appelle Diego, a une centaine d’années, mesure 1,50 m et pèse 80 kg. La tortue Diego a sauvé son espèce de l’extinction. Diego a passé une quarantaine d’années en captivité dans le cadre d’un programme de reproduction sur l’île de Santa Cruz (Californie, États-Unis). Après de bons et loyaux services, il va retrouver son île natale, l’île Española, dans l’archipel des Galàpagos (Équateur). Quatorze de ses congénères l’accompagnent. Un long périple les attend.

40% des bébés tortues sont de lui

Aujourd’hui, Diego a enfin retrouvé son habitat naturel et peut désormais profiter d’un repos bien mérité. "Nous savons que grâce à lui, nous avons pu ranimer une espèce qui était au bord de l’extinction", se félicite Freddy Villalva, ranger du parc national des Galàpagos. À lui tout seul, Diego aura engendré au moins 40% des bébés tortues qui ont grandi depuis sur l’île Española, qui compte maintenant environ 2 000 individus de cette espèce, dont 200 nés à l’état sauvage.

Une tortue géante sur l\'île d\'Isabela, dans l\'archipel des Galapagos, le 6 mai 2019.
Une tortue géante sur l'île d'Isabela, dans l'archipel des Galapagos, le 6 mai 2019. (JEAN-PAUL CHATAGNON / BIOSPHOTO / AFP)