Affaire du Mediator : témoignage d'une victime

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 20/05/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Un procès très attendu demain dans l'énorme affaire du Mediator. On compte des milliers de plaignants. Jacques Servier, président fondateur des laboratoires du même nom, est le principal accusé. Voici le récit d'une victime. A 43 ans, elle est aujourd'hui considérée comme handicapée a 100%.

Isabelle aimait les promenades en famille. Impossible depuis de grimper les chemins de ce bois.

C'est agréable de se promener en forêt, mais je peux pas, ça monte. Je prends le plat sur 500 ou 600 m, après c'est trop fatigant.

En 2005, on lui prescrit du Mediator pour faire baisser son cholestérol. En 2007, une de ses valves cardiaques doit être remplacée par une prothèse biologique. Elle prend de nouveau du Mediator. En 2011, la bioprothèse doit lui être ôtée.

Pendant l'opération, on vous casse 12 côtes. Et on doit y repasser ! C'est très douloureux, très dur à supporter. On le fait car on a des enfants et qu'on veut revenir vivant.

Isabelle prend chaque jour des anticoagulants, sinon, elle risque l‘AVC ou l'infarctus. Sur ce calendrier, elle a coche les dates du procès qui s'ouvre demain. Elle est partie civile.

Vous êtes en colère.

Très. Qu'est-ce qui est fait ? On protège qui ? Pas les victimes.

Son dossier est sous expertise. Selon une étude sur son cas, la molécule du Mediator a pu détruire sa valve cardiaque et sa bioprothèse.

Le JT
Les autres sujets du JT