Viande de cheval : l'importance du scandale

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 17/12/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Le scandale de la viande de cheval s'annonce plus important que prévu. 50 animaux par semaine auraient été écoulés, quatre marchands de bestiaux sont sur le point d'être mis en examen.

Parmi les 21 personnes interpellées hier, 4 ont été déférées devant la justice de Marseille. 2 d'entre elles viennent d'être mises en examen pour usage de faux et tromperie. Demain, cet homme doit être entendu par le juge. Un grossiste de 59 ans soupçonné d'être à la tête du trafic. Il devra expliquer comment des chevaux exclus de la consommation se sont retrouvés dans la chaîne alimentaire, au rythme de 50 par semaine. A Narbonne, c'est le scandale de trop.

Tout est trafiqué, on vit dans une période catastrophique.

Les professionnels de la viande sont inquiets.

On va finir par avoir une baisse.

Si a ce stade, pas de risque sanitaire, la traçabilité de la viande est en cause. Les bouchers doivent faire confiance à leur grossiste.

Je peux avoir la tracabilité aujourd'hui.

Parmi les personnes soupçonnées, 4 vétérinaires et un informaticien. Quel rôle ont-ils eu dans cette affaire ? La police enquête.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==