Coupe du monde de rugby : l'Australie rejoint la Nouvelle-Zélande en finale grâce à sa victoire sur l'Argentine (29-15)

Sur la pelouse de Twickenham, les Wallabies ont construit leur succès dès le début de la rencontre, grâce à deux essais transformés en seulement dix minutes de jeu.

Les Australiens ont battu les Argentins en demi-finale de la coupe du monde de rugby, le 25 octobre à Twickenham.
Les Australiens ont battu les Argentins en demi-finale de la coupe du monde de rugby, le 25 octobre à Twickenham. (ADRIAN DENNIS / AFP)

Une finale de rêve entre deux nations majeures du rugby. L'Australie a rejoint la Nouvelle-Zélande en finale de la coupe du monde, dimanche 25 octobre, grâce à sa victoire (29-15) contre l'Argentine en demi-finale.

Une affiche inédite en finale

Sur la pelouse de Twickenham, les Wallabies ont construit leur succès dès le début de la rencontre, grâce à deux essais transformés en seulement dix minutes de jeu. Accrocheurs, les Pumas ont certes profité de l'indiscipline des Australiens en marquant cinq pénalités, mais n'ont jamais réussi à poser le ballon dans l'en-but adverse.

Samedi 31 octobre, également à Twickenham, les Australiens affronteront leurs grands rivaux, les All Blacks, vainqueurs de l'Afrique du Sud samedi. Il s'agira d'une affiche inédite en finale de coupe du monde, mais d'un grand classique du rugby, puisque les deux équipes se sont rencontrées 154 fois depuis 1903. Leur dernière rencontre, en août à Auckland, avait tourné à l'avantage des All Blacks (41-18). Une revanche éclatante après la victoire, une semaine plus tôt, des Wallabies à Sydney (27-19), lors de la dernière journée du Four Nations.