"Ils vont lui pisser dessus" : ces trois phrases gênantes pour la défense de Karim Benzema

"L'Equipe" a publié mercredi 11 novembre l'intégralité de la conversation téléphonique entre Karim Benzema et son ami Karim Zenati, soupçonnés d'avoir aidé les maîtres-chanteurs présumés.

Les footballeurs Mathieu Valbuena et Karim Benzema, le 30 juin 2014 à Brasilia (Brésil).
Les footballeurs Mathieu Valbuena et Karim Benzema, le 30 juin 2014 à Brasilia (Brésil). (FRANCK FIFE / AFP)

"On ne peut pas diffuser des passages sélectionnés et volontairement les plus désagréables." Après la publication d'extraits d'une conversation entre Karim Benzema et son ami d'enfance, intermédiaire dans la tentative de chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena, l'avocat de l'attaquant des Bleus a porté plainte pour violation du secret de l'instruction. Il dénonce une tentative de manipulation, avec la diffusion d'une conversation tronquée.

L'Equipe (article abonnés) l'a pris au mot en publiant mercredi 11 novembre l'intégralité de l'échange entre les deux hommes. Une initiative qui ne renforce pas vraiment la défense du Madrilène. Karim Benzema ne semble pas avoir beaucoup d'estime pour son coéquipier de l'équipe de France. La preuve en trois phrases.

"Il était tout blanc"

Karim Benzema décrit à plusieurs reprises la réaction de Mathieu Valbuena lorsqu'il lui a parlé de la sextape. "Il était tout blanc", raconte-t-il, avant de glisser : "Je l'ai vu avaler de travers, il commençait à avaler deux, trois fois de travers." A l'autre bout du fil, son ami, Karim Zenati, éclate de rire. "Je le vois, tu vois le mec quand il est en panique", ajoute Benzema.

"Il va m'appeler, donne-moi le contact, s'il te plaît (rires)"

D'après le récit qu'en fait l'avant-centre du Real Madrid, l'objectif de sa conversation avec Mathieu Valbuena était de le mettre en contact avec Karim Zenati. "Moi je vais t'arranger la sauce. Faut que tu vas voir le mec", lui dit-il. Le milieu de terrain tricolore lui demande quelques jours de réflexion. "Il va m'appeler, donne-moi le contact, s'il te plaît", lance Benzema à Zenati, avant de rigoler. 

"Ils vont lui pisser dessus"

A la fin de la conversation enregistrée par les enquêteurs, Benzema et son ami évoquent les maîtres-chanteurs. "S'il veut pas, bah laisse, il se démerde avec ses piranhas, il va se démerder avec ses piranhas et il va...", lâche Zenati. "Ils vont lui pisser dessus", répond Benzema, avant d'ajouter : "Les piranhas ils vont le manger frérot."