De plus en plus de Français opposés au droit de vote des étrangers

Deux sondages publiés cette semaine montrent que la majorité des Français est désormais opposée à cette réforme promise par François Hollande.

Lors d\'un référendum symbolique sur le droit de vote des étrangers, en mars 2006 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).
Lors d'un référendum symbolique sur le droit de vote des étrangers, en mars 2006 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). (JOEL SAGET / AFP)

VOTE DES ETRANGERS - Le changement de tendance est brutal. De plus en plus de Français sont opposés au droit de vote des étrangers non communautaires aux élections locales, selon deux sondages publiés mercredi 19 et jeudi 20 septembre. Ce thème a ressurgi lundi 17 septembre quand 75 députés PS ont appelé François Hollande à respecter "rapidement" sa promesse électorale. 

Parmi les sondés, 63% s'expriment contre le vote des étrangers, révèle un sondage de l'institut CSA pour RTL jeudi. L'opposition des Français à cette mesure a progressé de 21 points par rapport à 2010. Ce renversement de situation est particulièrement marqué parmi les sympathisants de gauche : -17 points dans les soutiens au droit de vote des étrangers à gauche, dont -23 points au PS entre 2010 et 2012, contre -10 points à droite sur la même période.

Les ouvriers plus réticents que les cadres

Ces résultats "témoignent du fait que le projet, déjà rejeté par la droite dans le passé, est loin de faire l'unanimité à gauche, y compris chez les sympathisants socialistes", analyse Yves-Marie Cann, directeur d'étude. Quelque 60% des sympathisants de gauche soutiennent cet engagement de campagne de François Hollande, contre 18% à droite et 16% au Front national.

Autre enseignement, selon l'institut CSA : "L'analyse des résultats laisse aussi apparaître un clivage social important, fréquemment observé sur les enjeux d'immigration : 68% des ouvriers expriment leur opposition (dont 47% de 'très opposés') contre seulement 34% des cadres, lesquels soutiennent très majoritairement le projet (66%)."

Dans un précédent sondage, une enquête Ifop-Atlantico publiée mercredi, 61% des Français interrogés se déclaraient contre le droit de vote des étrangers. Les sympathisants de gauche, qui étaient 76% à y être favorables en décembre 2011, le sont toujours à 72%. En revanche, le raidissement est très net à droite. Les sympathisants UMP favorables au projet passent de 37% à 11%, tandis que ceux du FN passent de 20% à 8%.

 

Le sondage CSA a été réalisé par internet du 18 au 19 septembre sur un échantillon représentatif de 1 007 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Le sondage Ifop a été réalisé par téléphone du 18 au 19 septembre 2012, auprès d'un échantillon de 1 174 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.