Cet article date de plus de trois ans.

"Violeur de la Sambre" : l'onde de choc dans la commune de Pont-sur-Sambre

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
"Violeur de la Sambre" : l'onde de choc dans la commune de Pont-sur-Sambre
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Mercredi 28 février, un homme a été mis en examen pour des dizaines de "viols et agressions sexuelles". Dans l'entourage du suspect, c'est l'onde de choc. Ce quinquagénaire, très investi dans sa commune, était réputé sans histoire. Il parle aujourd'hui de pulsions incontrôlées.

Dino Scala aura réussi à cacher son terrible secret pendant 30 ans. Ce mercredi 28 février, le quinquagénaire a été mis en examen pour des dizaines de "viols et agressions sexuelles". Ce matin, fenêtres et portes de sa maison familiale de Pont-sur-Sambre (Nord) étaient closes. Dans sa commune, il n'y avait pourtant pas de mots assez élogieux pour parler de cet homme de 56 ans. Mari attentionné, gendre idéal, bon père de famille, grand-père dévoué. Dans son quartier, c'est l'effroi. "Ça fait un choc parce qu'on a confiance en la personne. Il a été l'entraîneur de foot de mon fils donc on était vraiment confiant", raconte une habitante à France 3.

Une double vie

Pendant 10 ans, il a présidé le club de foot de la ville, partageant avec sa femme sa passion du sport. Pour son ancien collègue du club, Dino Scala a réussi à vivre une double vie, où le couple semblait uni. "Si Dino devait faire entraîneur, Sandrine faisait la feuille de match. On voyait que c'est deux personnes qui ne faisaient qu'un", explique Julien Blondel, entraîneur du club de foot de Pont-sur-Sambre.

En 30 ans d'enquête, il est même parvenu à échapper au radar de la police et de la justice. "Monsieur tout le monde" est aujourd'hui qualifié par les enquêteurs de "prédateur".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences faites aux femmes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.