Cet article date de plus de quatre ans.

Violences sexuelles dans le patinage : l'ex-championne Muriel Zazoui réclame "un grand balayage au niveau de la Fédération"

L'ancienne championne de France de danse sur glace Muriel Zazoui appelle à la démission du président de la Fédération des sports de glace, Didier Gailhaguet.

Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Patinage. Illustration (MLADEN ANTONOV / AFP)

"Tout est à refaire au niveau de la Fédération. Il doit y avoir un grand balayage". Muriel Zazoui, plusieurs fois championne de France de danse sur glace, aujourd’hui entraîneuse et chorégraphe à Lyon, appelle à "du changement" dans son sport, après les révélations de violences sexuelles dans le milieu du patinage. "L'image du patinage est vraiment salie, regrette-t-elle sur franceinfo. Il faut qu’il y ait une nouvelle époque, il faut qu’il y ait du changement parce qu’il s’est passé quelque chose de terrible."

Mis en cause, le président de la Fédération des sports de glace (FFSG), Didier Gailhaguet a refusé de démissionner pour l'instant, comme le lui a demandé la ministre des Sports Roxana Maracineanu. "J’espère croire qu’il n’était pas au courant, mais il faut qu’il parte, parce que le patinage français en a vraiment besoin", estime Muriel Zazoui.

L'ancien entraîneur Gilles Beyer est accusé de viols et d'agressions sexuelles au début des années 90 par une figure du patinage artistique, Sarah Abitbol. Il a concédé "des relations intimes" et "inappropriées", lui présentant des "excuses" refusées par l'ancienne championne. "Personnellement, je n’étais absolument pas au courant des agissements de Gilles Beyer, explique Muriel Zazoui. Si je l’avais été, j’aurais mis tout le monde au courant. Les présidents de club doivent absolument choisir une nouvelle personne, quelqu’un qui connaît vraiment le terrain, quelqu’un qui donne la pêche et surtout quelqu’un qui redore le blason de notre sport."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.