Violences faites aux femmes : la peur quotidienne des victimes

Publié Mis à jour
Violences faites aux femmes : la peur quotidienne des victimes
France 2
Article rédigé par
A. Gauvin, V. Vermot-Gaud, J. Martin, M. Paquereau, A. Fleurent - France 2
France Télévisions

Face aux défaillances judiciaires, des centaines de femmes vivent sous la peur de leurs compagnons et ne se sentent pas suffisamment protégées.

Depuis le début de l’année 2022, déjà trois femmes sont mortes sous les coups de leurs conjoints ou ex-conjoints. Alison, 31 ans, a vécu pendant trois ans sous les coups de son compagnon. Après une ultime violence, elle décide de porter plainte contre lui et de le quitter. Mais il est laissé en liberté, dans l’attente d’un jugement. Commence alors pour Alison un quotidien rempli de peur et de menaces. "J’ai toujours peur qu’il soit caché devant chez moi, donc je préfère vérifier avant de sortir", confesse-t-elle. Elle limite autant qu’elle peut ses déplacements, et fait ses courses par drive depuis que son compagnon a tenté de l’agresser dans un supermarché.

Un véritable combat judiciaire

Alison a porté plainte cinq fois pour harcèlement, menaces et violences. À chaque fois, son ex-compagnon a été relâché, venant ensuite devant chez elle ou l’appelant au téléphone. "Ça ne sert à rien ce que tu fais, je suis dehors, je suis là", l’a-t-il déjà menacée. Dans l’attente de son procès, son ex-compagnon a été remis en détention provisoire pour non-respect de son contrôle judiciaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.