Vidéo Violences conjugales à l'adolescence : Capucine témoigne

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Les violences conjugales, ça existe aussi à l'adolescence. Capucine les a subies. Elle témoigne.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Les violences conjugales, ça existe aussi à l'adolescence. Capucine les a subies. Elle témoigne.

"Dès que moi je n'avais pas envie et que je lui disais que je ne voulais pas, lui s'il avait décidé qu'il voulait, il fallait que je me plie à ses désirs." Entre 15 et 18 ans, Capucine a subi des violences conjugales. Son compagnon était mineur également. "Il a commencé à exercer une emprise sur moi, donc une emprise psychologique, en essayant de me couper des membres de ma famille, de me couper surtout de mes amies. Ensuite petit à petit d'autres violences ont commencé", confie-t-elle.

Sensibiliser et prévenir

Pendant sa relation, Capucine ne se rendait pas compte de ce qu'elle subissait. Mais en 2020, elle porte plainte et créé "Ovaires The Rainbow", son compte Instagram où elle donne la parole à d'autres femmes et où elle partage aussi son expérience. Pour Capucine, il est indispensable de sensibiliser, de prévenir et d'en parler. Elle conseille également de ne pas hésiter à avoir recours au numéro d'urgence 3919. "Ça m'a beaucoup aidée", confie-t-elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences faites aux femmes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.