Cet article date de plus d'un an.

Mexique : les femmes dans la rue pour dire stop aux féminicides

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Mexique : les femmes dans la rue pour dire stop aux féminicides
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Au Mexique, on dénombre dix féminicides par jour. De quoi faire descendre les femmes dans la rue pour demander un éveil des consciences à ce sujet.

Pour les femmes, le Mexique est l'un des pays les plus dangereux au monde. En moyenne, dix femmes y sont assassinées chaque jour. "Nous ne méritons pas cela. Nous ne voulons pas vivre dans le danger. Nous voulons rester en vie, nous ne voulons pas que cela nous arrive", confie Angélica Estevez, fille et sœur de victimes. À Ecatepec, une banlieue ultraviolente de la capitale Mexico, les femmes ont décidé de réagir aux meurtres de Karla Ramirez et Angélina Estevez.

"Les femmes méritent de vivre libres"

"On tue les femmes à la vue de tous", criaient ainsi les manifestantes. Les deux victimes étaient mère et fille. Elles ont été retrouvées mortes après avoir été violées. "On nous dit que le danger est dans la rue, mais nous venons vous dire que la rue est à nous. Nous sommes la moitié du monde. Les femmes méritent de vivre libres, en sécurité, et dans la joie", clame Laura Camacho, militante.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences faites aux femmes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.