Eric Bergeron, réalisateur du film "Un monstre à Paris", a été mis en examen pour viol

Le réalisateur a été placé sous contrôle judiciaire le 2 janvier 2020. Il est soupçonné d'avoir violé, en 2007, une collaboratrice qui a mis fin à ses jours dix ans plus tard. 

Le réalisateur français Eric Bergeron, photographié en 2009.
Le réalisateur français Eric Bergeron, photographié en 2009. (ARCHIVES DU 7EME ART/AFP)

Eric Bergeron, réalisateur notamment connu pour les films d'animation Gang de requins (2004) et Un monstre à Paris (2011), a été mis en examen pour un viol commis en 2007, a appris franceinfo mardi 14 janvier. Le procureur du tribunal de grande instance d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), en charge de l'affaire, a confirmé qu'il avait été placé sous contrôle judiciaire le 2 janvier.

Le cinéaste, âgé de 54 ans, nommé deux fois aux César pour Un monstre à Paris, est soupçonné d'avoir violé une collaboratrice, une ancienne élève à la célèbre école des Gobelins, à Paris. Cette femme s'est suicidée en 2017.  

Il "conteste l'intégralité des faits"

L'enquête qui a déclenché la mise en examen d'Eric Bergeron a été menée après un signalement, en août 2017, de l'association européenne contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT). Le procureur indique qu'à ce stade aucune autre personne ne s'est manifestée en tant que victime.

L'avocat d'Eric Bergeron a réagi à cette mise en examen via un communiqué : son client "conteste l'intégralité des faits qui lui sont reprochés", il affirme qu'il "rétablira son honneur devant la justice entaché par les graves accusations dont il fait l'objet" et qu'il "souhaite bénéficier comme chaque justiciable de la présomption d'innocence".