Violences faites aux femmes : des lieux pour les accueillir

Ce mercredi 25 novembre est une journée de sensibilisation aux violences faites aux femmes. France 3 a recueilli quelques témoignages.

FRANCE 3

Une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son mari ou de son compagnon. Ce mercredi 25 novembre est une journée de sensibilisation aux violences faites aux femmes. Quelques structures existent pour les aider et les soutenir psychologiquement et juridiquement, c'est le cas à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). Elles ont été victimes de violences physiques, de violences morales, victimes d'excision ou de harcèlement, toutes se retrouvent à l'Institut en santé génésique le temps d'un cercle de parole.

Extirper chaque femme de son quotidien

"On se dit on n'est pas la seule à penser cela", confie l'une d'entre elles. Sonia, elle, n'a pas réussi à briser le silence à temps. "Il s'en est pris à ma fille de trois ans. Elle a été rouée de coups", explique-t-elle au bord des larmes. Dans ce lieu unique, tous les professionnels sont réunis pour l'accompagner dans son parcours du combattant. Médecins, infirmières, psychologues, juristes, de l'écoute au dépôt de plainte en passant par la mise en sécurité, cette équipe de bénévoles met tout en oeuvre pour extirper chaque femme de son quotidien de violences.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans un centre d\'appel du 3919, dédié aux violences conjugales, à Paris, le 20 mai 2010.
Dans un centre d'appel du 3919, dédié aux violences conjugales, à Paris, le 20 mai 2010. (JACQUES DEMARTHON / AFP)