Vidéo "C'est dur pour l'entourage" : Matt Pokora parle de son combat contre la maladie d'Alzheimer

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Matt Pokora raconte comment il a dû faire face, dès son enfance, à la maladie d'Alzheimer qui a frappé son grand-père. Aujourd'hui il s'engage en faveur de la lutte contre la maladie d'Alzheimer avec la Fondation pour la Recherche Médicale.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Matt Pokora raconte comment il a dû faire face, dès son enfance, à la maladie d'Alzheimer qui a frappé son grand-père. Aujourd'hui il s'engage en faveur de la lutte contre la maladie d'Alzheimer avec la Fondation pour la Recherche Médicale.

"Quand on arrivait et que ma grand-mère disait : "Mais c'est Matthieu, c'est ton petit-fils." Et il disait : "Ah ouais. Ça va ? Ça va ? Et l'école, ça va ?" Et je lui répondais et 40 secondes après : "Et l'école, ça va ?" Et cinq fois de suite."

Matt Pokora a une dizaine d'années lorsqu'il apprend que son grand-père est atteint de la maladie d'Alzheimer. Pour l'artiste, cela fut une épreuve. "Il y a aussi des moments de démence, c'est dur pour l'entourage, enfin c'est toutes ces choses-là qui évoluent après au fil des années", témoigne-t-il. Autre événement marquant pour lui : le jour où son grand-père ne l'a plus reconnu.

Mieux sensibiliser

Matt Pokora a aussi dû faire face à l'entrée de son grand-père dans un centre spécialisé. "De le voir au milieu d'autres personnes qui retournent à l'état d'enfant, quoi, de nourrisson. Ils sont là, voir mon grand-père comme ça, sur un fauteuil, les yeux dans le vide, avec de la bave enfin… Non, ça je l'ai fait une fois et j'ai dit : "Je suis désolé mais je pourrai plus. Je peux plus le voir comme ça, quoi", confie-t-il. Il se souvient également de la fatigue émotionnelle, des angoisses et de l'inquiétude permanente. Fort de cette expérience, il est, selon lui, indispensable d'en parler, de mieux sensibiliser afin de préparer les personnes à qui cela pourrait arriver. Pour aller dans ce sens, Matt Pokora s'est engagé auprès de la Fondation pour la Recherche Médicale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.