Cet article date de plus d'un an.

"L'État n'a pas abandonné le problème de la précarité étudiante" : la ministre de l'Enseignement supérieur Sylvie Retailleau a répondu à vos questions sur Twitch

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 85 min
Sylvie Retailleau, ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, interviewée par Nacer Boubekeur sur franceinfo, vendredi 31 mars 2023
LIVE INTEGRAL MINISTRE .mp4 Sylvie Retailleau, ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, interviewée par Nacer Boubekeur sur franceinfo, vendredi 31 mars 2023 (Franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - Nacer Boubekeur
France Télévisions
La ministre a répondu aux questions des internautes sur la chaîne Twitch de franceinfo, vendredi 31 mars, concernant la revalorisation des bourses, mais aussi aux critiques toujours persistantes sur Parcoursup.

"L'État n'a pas abandonné le problème de la précarité étudiante". Pour lutter contre cela, le gouvernement a dévoilé, mercredi 29 mars, une revalorisation "historique" du montant des bourses et une hausse du nombre de leurs bénéficiaires. Invitée de la chaîne Twitch de franceinfo, vendredi 31 mars, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Sylvie Retailleau a répondu pendant 1h30 aux questions sur la situation sociale des jeunes en France.  

Interrogée par Nacer Boubekeur, journaliste à franceinfo, et par les internautes, elle est revenue sur la revalorisation du montant des bourses étudiantes à hauteur de plus de 500 millions d'euros, permettant notamment à 35 000 nouveaux étudiants de devenir boursiers dès la rentrée de septembre prochain. Ces annonces sont faites dans un contexte de conflit social, où une partie de la jeunesse est mobilisée contre la réforme des retraites.


La ministre a également échangé avec des invités témoins en direct. La plateforme Parcoursup - qui permet aux lycéens de formuler des vœux pour les études supérieures - a été évoquée avec
Alison Castor-Cupit du syndicat lycéen FIDL 77. Maëlle, jeune étudiante qui avait ému la France entière avec son témoignage sur TikTok dans lequel elle expliquait vivre avec 100 euros de bourse, a également interpellé la ministre sur le système de calcul du Crous. 

En direct, la ministre a notamment précisé le calendrier de la réforme. Les "effets de seuil", ces processus qui accentuent les inégalités des bourses du fait de l'augmentation des revenus des parents, seront supprimés en intégralité "à la rentrée 2024 ou 2025".  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.