VIDEO. A Rennes, 13 comas éthyliques après la soirée "cartable"

A chaque veille de vacances scolaires, les soirées "cartable" sont l'occasion de beuveries. A Rennes (Ille-et-Vilaine), treize adolescents ont terminé à l'hôpital en coma éthylique, vendredi 25 avril. 

S. RICOTTIER / M. HIVERT / T. PAULIN

La place des Lices, en plein centre de Rennes (Ille-et-Vilaine), a retrouvé son calme, samedi 26 avril, après une nuit agitée. Treize adolescents ont fini à l'hôpital en coma éthylique. En Bretagne, ces soirées sont devenues une tradition à chaque veille de vacances scolaires. On les appelle des soirées "cartable", car l'alcool est souvent caché dans les sacs des collégiens et lycéens.

Quelque 900 bouteilles d'alcool saisies à Rennes

Depuis la mort à Guingamp (Côtes-d'Armor) de Marie, 16 ans, ces soirées sont sous surveillance. Soixante policiers et gendarmes assuraient la sécurité, avec des fouilles de sacs obligatoires avant d'entrer dans le centre-ville, où l'alcool est interdit les jeudis et vendredis après 21 heures. Au total, la police a saisi 900 bouteilles. Mais les astuces ne manquent pas pour passer le cordon policier.

Soixante policiers et gendarmes assuraient la sécurité à Rennes (Ille-et-Vilaine), avec des fouilles de sacs, vendredi 25 avril.
Soixante policiers et gendarmes assuraient la sécurité à Rennes (Ille-et-Vilaine), avec des fouilles de sacs, vendredi 25 avril. (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)