Deux corps découverts à Guingamp, dont probablement celui d'une lycéenne

Ils ont été découverts dans le Trieux, le petit fleuve côtier qui traverse la ville. Il pourrait s'agir du corps de Marie, 16 ans, portée disparue depuis samedi.

Des plongeurs effectuent des recherches, lundi 3 mars, dans le Trieux, qui coule à Guingamp (Côtes-d\'Armor). 
Des plongeurs effectuent des recherches, lundi 3 mars, dans le Trieux, qui coule à Guingamp (Côtes-d'Armor).  ( MAXPPP)

Des plongeurs de la gendarmerie ont découvert, mardi 4 mars, deux corps de femmes dans un cours d'eau près de Guingamp (Côtes-d'Armor). L'un d'eux est probablement celui d'une lycéenne disparue à l'issue d'une soirée arrosée dans la nuit de vendredi à samedi 1er mars.

Une vaste campagne de recherches a été lancée ce week-end après la disparition inquiétante de la jeune fille, prénommée Marie. La jeune fille participait avec des amis à la "soirée cartable" à Guingamp, organisée pour fêter les vacances scolaires. La jeune fille, en état d'ébriété, avait été perdue de vue par ses amis aux alentours de 23 heures devant un bar du centre-ville, à proximité du Trieux, le petit fleuve côtier qui traverse la ville.

"Les plongeurs ont trouvé ce mardi matin à 11h30 deux corps de femmes dans le Trieux, dont l'un peut correspondre à la lycéenne", a déclaré Patrick Lewden, procureur adjoint au parquet de Saint-Brieuc (Côtes d'Armor).

Un deuxième corps découvert au même endroit

Le corps a été découvert à Plouisy, à moins de 5 km en aval de Guingamp, dans un méandre où les deux corps étaient accrochés dans des branchages, selon la gendarmerie.

Les corps, qui se trouvaient à quelques mètres l'un de l'autre, ont pu être déposés là par "le courant, alors que le Trieux a été très agité ces derniers jours", a confié un enquêteur. Le second corps pourrait correspondre à celui d'une femme de 53 ans disparue à la mi-février à Guingamp, selon le parquet et la gendarmerie. Le parquet a requis deux autopsies qui doivent être pratiquées par l'Institut médico-légal de Rennes.