Vélos : un numéro unique obligatoire dès le 1er janvier pour lutter contre les vols

Dès vendredi 1er janvier, tous les vélos neufs devront porter un numéro gravé, un identifiant unique pour lutter contre le vol. En cause : près de 400 000 vélos seraient dérobés par an en France. 

France 3

À partir du vendredi 1er janvier, tous les vélos neufs devront porter un numéro unique, qui permet de savoir à qui ils appartiennent. Objectif : lutter contre le trafic de vélos volés. "Une fois qu'on a vendu le vélo, on vient renseigner tous les éléments, c'est-à-dire la marque, le prix, la couleur, puis les coordonnées du client", indique un vendeur. Plusieurs techniques permettent d'inscrire le numéro à même le cadre, comme la micro-percussion et la soudure chimique.

Près de 400 000 vélos volés par an

Même avec un surcoût de 26,90 euros, les clients semblent apprécier. "Le vol, c'est la phobie du cycliste", témoigne l'un d'entre eux. Près de 400 000 vélos sont volés par an. Si les ventes ont explosé en 2020 avec le confinement, les vols se sont également multipliés. "Ce qui est le plus rageant, c'est qu'on en retrouve beaucoup : plus de 100 000 vélos par an, indique Olivier Schneider, président de la Fédération des Usagers de la Bicyclette. Mais, une fois qu'un vélo est retrouvé, on est absolument incapable de le réattribuer au propriétaire légitime".

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans un magasin de réparation de vélos, à Montauban (Tarn-et-Garonne), le 13 mai 2020.
Dans un magasin de réparation de vélos, à Montauban (Tarn-et-Garonne), le 13 mai 2020. (PATRICIA HUCHOT-BOISSIER / HANS LUCAS / AFP)