Cet article date de plus de neuf ans.

Un physicien va remplacer Monique Canto-Sperber à la tête de Normale Sup

Marc Mézard, 54 ans, directeur de recherche au CNRS et à l'université Paris-Sud Orsay, sera le prochain directeur de l'Ecole normale supérieure (ENS) de la rue d'Ulm.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La philosophe Monique Canto-Sperber sur le plateau de l'émission "Bibliothèque Médicis", le 11 février 2004. (ERIC FEFERBERG / AFP)

La rue d'Ulm passe de la philosophie à la physique. Le physicien Marc Mézard, 54 ans, directeur de recherche au CNRS et à l'université Paris-Sud Orsay, sera le prochain directeur de l'Ecole normale supérieure (ENS) de la rue d'Ulm, à Paris, a annoncé vendredi 13 avril le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Il succédera à la philosophe Monique Canto-Sperber, spécialiste de l'antiquité et de la philosophie morale, qui assumait cette fonction depuis 2005.

Né le 29 août 1957 à Aurillac, Marc Mézard est agrégé de sciences physiques et a obtenu sa thèse d'Etat en 1984 au laboratoire de physique théorique de l'ENS. Ce physicien, qui enseigne aussi à l'Ecole polytechnique depuis 1987, a obtenu la médaille de bronze du CNRS en 1985 et celle d'argent en 1990.

De son côté, Monique Canto-Sperber assumera la présidence de la fondation Paris sciences et lettres (PSL), l'une des "super-universités" que la France veut créer via les "initiatives d'excellence".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.