Décès d'un adolescent à Trappes : les témoignages évoquent des bandes rivales

Moussa, 14 ans, a été tué par balles vendredi à Trappes. France 2 revient sur les derniers éléments de l'enquête.

France 2

Après la mort de Moussa vendredi 1er mai, les tireurs n'ont toujours pas été identifiés. "Mais on sait que les enquêteurs disposent désormais de nombreux éléments récupérés sur les lieux du crime, mais également à bord du véhicule utilisé pour la fusillade", rapporte Loubna Anaki, en direct de Trappes. Cette voiture a été retrouvée dans une ville non loin de Trappes, calcinée. "Des analyses ADN sont toujours en cours et l'on sait qu'ils étaient plusieurs à bord".

Moussa, une victime collatérale ?

Selon la journaliste, les enquêteurs disposent également de plusieurs témoignages, dont celui "du jeune homme qui a été blessé par balle". Touché à la jambe, ni lui, ni Moussa n'étaient connus des services de police, mais les enquêteurs vont vérifier si les jeunes gens pouvaient avoir des ennemis. "Ce soir aucune piste n'est écartée, plusieurs témoignages parlent d'une rixe entre bandes rivales (...) un règlement de comptes dont le jeune Moussa aurait été la victime collatérale",  conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue aérienne du square Albert-Camus, en 2015, à Trappes (Yvelines).
Vue aérienne du square Albert-Camus, en 2015, à Trappes (Yvelines). (GOOGLE STREET VIEW / FRANCETV INFO)