Téléphonie mobile : plus de "zone blanche" pour 171 communes fin 2016

Le ministère de l'Economie publie ce vendredi la liste de 171 communes ne bénéficiant aujourd'hui d'aucune couverture par les réseaux de téléphonie mobile. Les quatre opérateurs français, Bouygues, Orange, SFR-Numéricable et Free se sont engagés à les équiper avant la fin 2016.

(Bercy promet la fin des "zones blanches" pour la mi-2017 © MaxPPP)

Bercy a publié un arrêté fixant "une liste de 171 communes rurales dépourvues de toute couverture mobile dont les quatre opérateurs devront couvrir les centres-bourgs en internet mobile d'ici la fin 2016" , peut-on lire dans un communiqué. 36 de ces 171 communes se situent en Languedoc-Roussillon, la région la plus représentée, suivie par Midi-Pyrénées (30 communes) et la Bourgogne (24 communes). 

"Un plan de rattrapage"

Bercy précise par ailleurs qu'"au-delà de cette première urgence, les quatre opérateurs nationaux sont également tenus par la loi d'équiper en internet mobile (3G ou 4G) plus de 2.200 communes rurales qui n'ont aujourd'hui un accès qu'au seul service de téléphonie (2G). Ces 2.200 communes devront être couvertes au plus d'ici la mi-2017"

A LIRE AUSSI ►►► Fin des zones blanches téléphoniques d'ici juin 2017

Pour Sébastien Soriano, président de l'Arcep, le régulateur des télécoms, il s'agit "d'un plan de rattrapage" :  "Les repérages ont fait apparaître des départements comme celui de l’Aube ou de l’Yonne dans lesquels plusieurs dizaines de communes ne bénéficient pas de ces réseaux et vont pouvoir rattraper le train" , explique-t-il sur France Info. 

Sébastien Soriano (Arcep) : "Si les obligations ne sont pas respectées, nous pourrons procéder à des sanctions en mettant des amendes jusqu’à 3% du chiffre d’affaires"
--'--
--'--