Cet article date de plus de neuf ans.

Syndicats et patronat reçus aujourd'hui à Matignon

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault reçoit aujourd'hui syndicats et patronat. Premiers échanges individuels pour poser les bases du dialogue social avant la grande conférence prévue courant juillet. Invité ce soir du 20h de France 2, le président de la République François Hollande en tirera peut-être les premières leçons.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

François Chérèque (CFDT) à 9h, Philippe Louis (CFTC) une heure plus
tard, Bernard Van Craeynest (CFE-CGC) à 11h, Jean-Claude Mailly (FO) à midi, Bernard Thibaut (CGT) et les deux prétendants
à sa succession,  Nadine Prigent et Eric
Aubin, à 14h30, et à partir de 15h30 enfin,  les trois représentants du patronat :
Jean-François Roubaud pour la CGPME, Jean Lardin pour l'UPA et Laurence Parisot
pour le Medef... Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, accompagné de sa ministre
des Affaires sociales Marisol Touraine, du ministre du Travail Michel Sapin, du
ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg et de Marylise Lebranchu, ministre
de la Réforme de l'Etat, va tenter aujourd'hui d'amorcer la nouvelle ère Hollande
du dialogue social.

Cette première consultation doit
permettre de voir "comment on va travailler avec le gouvernement ", souligne le secrétaire
général de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly, invité de France Info hier matin. Car ce qu'attendent avant tout les
partenaires sociaux, ce sont des résultats. 
Première étape d'une
"méthode " de "démocratie sociale " que le Premier ministre a
promis d'appliquer aux grands chantiers sociaux à venir - retraites, salaires
et emploi - ces consultations seront donc l'occasion pour chacun de redire ses
priorités et ses vérités.

SMIC et plans sociaux

S'agissant du salaire
minimum, "nous, nous avons un objectif, je le
répéterai au Premier ministre. L'objectif c'est que le SMIC puisse atteindre
80% du salaire médian
", a notamment réaffirmé Jean-Claude
Mailly hier sur France Info. Un SMIC à 1.340 euros net pour FO et une liste noire des plans sociaux pour
la CGT qui a recensé 46 entreprises en redressement ou en liquidation, soit près
de 45.000 emplois menacés en France.
Côté patronat, la réaction n'a pas attendu
la réunion du jour. Il n'y a pas "plus de plans sociaux " que l'an
dernier, de  plans sociaux retenus ou de
"choses cachées ", a estimé dimanche la patronne du Medef Laurence
Parisot, en dénonçant "peut-être " un "habillage politique "
de la part de la CGT.

Demain, Jean-Marc Ayrault recevra les
représentants de l'Unsa, puis jeudi ceux de Solidaires et de la FSU. Le Premier
ministre organisera ensuite "début juin " avec l'ensemble des partenaires
sociaux une "conférence de la méthode " pour définir les chantiers qui
figureront au menu de la grande conférence sociale prévue d'ici le14  juillet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.