Sécurité routière : une nouvelle campagne moins "choc"

La sécurité routière ne veut plus faire peur, mais veut appeler à la responsabilité de chacun. La nouvelle campagne télévisuelle se veut moins choquante.

Depuis quelques années, la tendance était plutôt aux images-chocs dans les campagnes de la sécurité routière : accidents, morts sur la route et des slogans volontairement culpabilisants. Dans sa nouvelle campagne, elle mise sur un ton plus bienveillant : "Je m'appelle Léa et je veux te dire un grand merci. Merci de ne pas avoir répondu à ton téléphone quand tu conduisais. Merci de m'avoir sauvé la vie et de me laisser devenir grande". Ces nouveaux clips touchent différemment selon ses créateurs. "Ça demande plus de réflexion et on imagine la suite, je pense que c'est un message qui nous touche tous", dit une femme dans la rue. "Même si c'était un peu plus choc, je préférais ceux d'avant, ça marquait plus les esprits", tempère un jeune homme.

"Souci de vivre ensemble"

Les avis divergent donc, mais la sécurité routière a voulu ce changement de ton. "C'est fondé sur cette idée que, le respect des règles de la sécurité routière, on ne le fait pas parce qu'il y aura des amendes, etc. on le fait d'abord par souci de vivre ensemble", avance Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière. Pour des spécialistes de messages publicitaires, la rupture de ton était nécessaire afin que le public ne s'habitue pas. Les messages de la sécurité routière s'adaptent à l'air du temps. Dans les années 1980, les messages étaient bien plus légers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les nouveaux spots de la sécurité routière.
Les nouveaux spots de la sécurité routière. (FRANCEINFO)