Sécurité routière : l'arsenal répressif sera renforcé

Après la hausse de la mortalité sur les routes en juillet 2015, le gouvernement réagit.

FRANCE 2

Les chiffres de la sécurité routière publiés hier, jeudi 13 août, sont mauvais pour le mois de juillet 2015. Par rapport à juillet 2014, la mortalité a bondi de 19,2%, soit 58 décès supplémentaires. Les deux-roues sont les premiers touchés : 105 d'entre eux sont morts le mois dernier (38 de plus qu'en juillet 2014).

Ces chiffres sont alarmants. Ce vendredi matin, Bernard Cazeneuve s'est rendu dans un hôpital de Garches (Hauts-de-Seine) où sont soignées des victimes de la route. Le ministre de l'Intérieur a tenu à réaffirmer la fermeté de l’État vis-à-vis de la sécurité routière : "C'est une priorité, je veux le dire avec force, absolue du gouvernement".

L'appel du gouvernement

"Le volet répressif sera renforcé", a ajouté Bernard Cazeneuve. Les associations pour la sécurité routière approuvent cette volonté mais demandent une politique plus globale.

Depuis le début de l'année, la mortalité sur les routes ne cesse d'augmenter. Le gouvernement lance un appel à la responsabilité de chacun sur les routes.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'abus d\'alcool est responsable de près d\'un quart des quelque 30 000 morts, enregistrés chaque année dans des accidents de la route dans l\'Union européenne, a indiqué vendredi 14 décembre l\'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT). 
L'abus d'alcool est responsable de près d'un quart des quelque 30 000 morts, enregistrés chaque année dans des accidents de la route dans l'Union européenne, a indiqué vendredi 14 décembre l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT).  (FRANK MAY / DPA)