Routes: des radars pour éviter les animaux

Le passage à l'hiver engendre souvent plus d'accidents sur les routes. Comment en éviter certains ? Des radars détectant la présence d'animaux sauvages sur les routes ont été installés en Haute-Savoie notamment. 

FRANCE 2

En Haute-Savoie, une route est empruntée par plusieurs dizaines de milliers de véhicules chaque jour, mais des dizaines d'animaux sauvages fréquentent également cet axe, notamment la nuit. Des radars détectant la présence d'animaux sauvages ont été dressés pour prévenir les automobilistes. "La zone est un lieu de passage entre deux zones peuplées de nombreux animaux sauvages", explique Mégane Germain, chargée d'études à la fédération des chasseurs de Haute-Savoie. Plusieurs caméras infrarouges, montées sur des mâts, surveillent une portion d'environ 500 mètres de routes.

De nombreuses collisions sont évitées

Les caméras sont capables de détecter des lièvres, des renards,  mais aussi des chevreuils ou encore des cerfs. En dix mois d'expérimentation, le système aurait déjà fait ses preuves. "C'est efficace. En temps normal, plus de 50 collisions par an ont lieu. Grâce à ce matériel, 70% des collisions sont évitées", précise Christian Monteil, président du conseil départemental de Haute-Savoie. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le sanglier, qui peut infliger de gros dégâts aux cultures, est classé nuisible dans une grande partie de la France. 
Le sanglier, qui peut infliger de gros dégâts aux cultures, est classé nuisible dans une grande partie de la France.  (MAXPPP)