Pour la Prévention routière, interdire les trottinettes électriques aux moins de 14 ans ne serait "pas absurde"

Dès la rentrée, les trottinettes ne pourront plus circuler sur les trottoirs et ne devront pas dépasser la vitesse de 25 km/h. Anne Lavaud, déléguée générale de l’association Prévention routière, estime qu'il faut aller plus loin.

franceinfo

15 000 trottinettes circulent en libre-service à Paris et eur usage va bientôt être réglementé par le Code de la route. Dès septembre 2019, il sera notamment interdit de circuler sur les trottoirs et une limitation des trottinettes à 25 km/h sera appliquée. Mais pour Anne Lavaud, déléguée générale de l’association Prévention Routière, il faut aller aller plus loin. Sur franceinfo mardi 14 mai, elle estime qu'il "n'est pas absurde de caler l'âge d'utilisation de la trottinette sur celui du cyclo [14 ans]" et qu'il faudrait imposer les équipements de sécurité.

franceinfo : Y a t-il une estimation du nombre de blessés et de morts à cause de la trottinette électrique ?

Anne Lavaud : On n'a pas d'idée précise. On a une estimation parce que les chiffres de la mortalité routière sont renseignés par des fichiers Baac [les "bulletins d’analyse d’accident corporel de la circulation", qui alimentent un fichier national] qui sont remplis par les forces de l'ordre au moment des accidents. Et jusqu'à présent, cette case qui était celle des engins de déplacement personnel [ou EDP : trottinettes électriques, gyroroues, overboards...] n'existait pas. Maintenant, elle existe, et l'on aura donc prochainement des statistiques. En revanche, ce que l'on sait, parce que notre association est en relation avec des médecins et des urgentistes, c'est que les traumatismes liés aux trottinettes sont très spécifiques. Ils étaient déjà très spécifiques quand la trottinette était classique, parce qu'il y a un centre de gravité bas, de toutes petites roues et un guidon haut. Cela en fait un engin qui fait qu'on perd l'équilibre en faisant ce qu'on appelle un "soleil". Cela provoque des traumatismes crâniens particuliers, puisque l'on tape au niveau du front, et des traumatismes au niveau de l'abdomen, parce que le guidon rentre sous les côtes avec des traumatismes très graves. Quand on ajoute une vitesse au-dessus de 25 km/h, car on peut les débrider, cela cause vraiment des désastres terribles.

Il faudrait un permis pour les trottinettes électriques ?

Ces trottinettes peuvent aller très vite. Pour nous, ce n'est pas absurde de caler l'âge légal d'utilisation de la trottinette sur celui du cyclomoteur [14 ans]. Les moins de 50 cm3 sont aujourd'hui assujettis à un permis AM. Pour les trottinettes électriques, celles qui vont circuler sur les pistes cyclables et, en cas de rupture de piste, sur la chaussée, peut-être qu'il faut s'interroger sur le permis AM qu'on passe en 8 heures depuis le 1er mars.

Le projet de décret sur les trotinettes électriques prévoit de rendre obligatoire le port du casque pour les enfants de moins de 12 ans. Le port de gants et d'un casque devraient-il être obligatoires pour tous ?

Il faut un casque, un gilet rétro-réfléchissant et tous les équipements qui permettent de "carapaçonner" l'utilisateur de trottinette qui est particulièrement vulnérable. Et si on est déjà vent debout sur ces éléments de sécurité, c'est parce qu'on a pu constater que ce n'est pas uniquement un phénomène d'hypercentre urbain. On voit déjà circuler sur des routes nationales, sur des routes départementales, dans les territoires, des gens avec des trottinettes électriques parce que ça devient une véritable alternative de transport pour les trajets domicile-travail.

Les règles d\'utilisation des trottinettes.
Les règles d'utilisation des trottinettes. (FRANCEINFO)

Anne Lavaud, sur franceinfo mardi 14 mai 2019.
Anne Lavaud, sur franceinfo mardi 14 mai 2019. (FRANCEINFO)