Circulation dense : il ne faut "pas stresser" et considérer ce samedi "comme une journée de vacances"

Bison futé classe la journée noire dans le sens des départ. En pleine journée caniculaire, il y a de quoi s'agacer au volant. L’association Prévention routière vous donne quelques conseils pour relativiser. 

Des automobilistes attendant à un péage. 
Des automobilistes attendant à un péage.  (FRED DUFOUR / AFP)

La canicule et des bouchons, voilà le programme pour beaucoup de Français aujourd'hui. Bison futé a classé la journée noire dans le sens des départs, c'est orange pour les retours. Une journée qui s'annonce particulièrement difficile en pleine canicule, 67 départements sont toujours en vigilance orange.

Cette journée sur la route "doit être considérée comme une journée de vacances", conseille Anne Lavaud, déléguée générale de l’association Prévention routière. Elle vous donne quelques conseils pour moins stresser au volant durant ce chassé-croisé. 

Route et chaleur 

La chaleur étouffante accroit la fatigue au volant. "On dort mal la veille du départ, car les nuits sont très chaudes et on risque de prendre la route avec un déficit de sommeil", explique Anne Lavaud. Il faut donc être très vigilant sur la route des vacances et bien respecter la pause toutes les deux heures. "Cette pause sert pour les passagers, pour le conducteur, et pour le véhicule. Il faut bien penser à garer sa voiture à l’ombre lors de la pause."

La déléguée générale de l’association Prévention routière conseille d'"éviter de circuler entre 2h et 5h du matin et de faire très attention entre 13h et 15h, car c’est un créneau où la somnolence est vraiment un problème pour le conducteur".  Attention aussi à ce que vous mangez. "Ce jour-là, on prend des chips, des sandwichs, du saucisson, du pain, des boissons sucrées. On mange plus gras et plus sucré" et une digestion un peu lourde peut provoquer de la somnolence.

Fenêtre ouverte ou climatisation ?


Selon Anne Lavaud, il faut mettre plutôt la climatisation mais "pas trop froid. Le différentiel de chaleur doit être entre 5 et 7 degrés par rapport à la température extérieure. Vu la situation caniculaire, on peut déroger un peu à cela, mais il faut faire attention à ne pas la mettre à 20 degrés s’il fait 40 à l’extérieur". 

Pensez également à boire régulièrement de l'eau, mais attention, la "grosse bouteille d’eau doit être dans des filets de protection ou bien calée, car dans le cas d’un choc, elle se transforme en un projectile de 50 kilos et peut avoir des conséquences dramatiques si on se la prend sur la tête ou sur le cou."

Le GPS, source de stress 

Lors d'une journée classée noire comme samedi, les conducteurs ont tendance à mettre le GPS pour avoir des itinéraires bis, et il donne une heure probable d’arrivée. "Ça, c’est une source de stress. Mon GPS me dit que je vais arriver à 18h27 et donc on va tout faire pour arriver à cette heure-là. Mais, quand un trajet est long et surtout s’il fait chaud, il faut faire des pauses toutes les deux heures. Donc votre GPS crée du stress si vous n’ajoutez pas le temps des pauses nécessaires pour votre trajet."