Canicule : 67 départements maintenus en vigilance orange, un "deuxième pic" pour la semaine prochaine

La vigilance orange canicule concerne un nombre record de 67 départements samedi, et les températures resteront très chaudes. Seule la partie nord-ouest de l'Hexagone est épargnée.

Des personnes font du pédalo sur le bassin de la Villette dans le cadre de Paris Plages le 2 août 2018.
Des personnes font du pédalo sur le bassin de la Villette dans le cadre de Paris Plages le 2 août 2018. (MARIE MAGNIN / HANS LUCAS)
Ce qu'il faut savoir

La France continue de suer à grosses gouttes. Samedi 4 août, 67 départements sont toujours placés en alerte orange à la canicule. Seuls le Nord-Pas-de-Calais, la Normandie et la Bretagne sont encore épargnés. EDF a même indiqué avoir mis à l'arrêt l'un des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) en raison des fortes chaleurs.

 67 départements en vigilance orange. Comme vendredi, il s'agit de l'Ain, de l'Allier, des Alpes-Maritimes, de l'Ardèche, de l'Aube, de l'Aude, de l'Aveyron, des Bouches-du-Rhône, du Cantal, de la Charente, de la Charente-Maritime, du Cher, de la Corrèze, de la Corse-du-Sud, de la Haute-Corse, de la Côte-d'Or, de la Creuse, de la Dordogne, du Doubs, de la Drôme, de l'Eure-et-Loir, du Gard, de la Haute-Garonne, du Gers, de la Gironde, de l'Hérault, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire, de l'Isère, du Jura, des Landes, du Loir-et-Cher, de la Loire, du Loiret, du Lot, du Lot-et-Garonne, de la Haute-Marne, de la Meurthe-et-Moselle, de la Moselle, de la Nièvre, du Puy-de-Dôme, des Pyrénées-Orientales, du Bas-Rhin, du Haut-Rhin, du Rhône, de la Haute-Saône, de la Saône-et-Loire, de la Savoie, de la Haute-Savoie, de Paris, de la Seine-et-Marne, des Yvelines, des Deux-Sèvres, du Tarn, du Tarn-et-Garonne, du Var, du Vaucluse, de la Vienne, de la Haute-Vienne, des Vosges, de l'Yonne, du Territoire de Belfort, de l'Essonne, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d'Oise.

Jusqu'à 40°C dans la vallée du Rhône. Les températures maximales fléchiront un peu sur le Nord-Ouest, mais resteront comprises entre 31 et 34°C, excepté  sur les départements proches de la Manche. Sur les départements de la moitié nord, placés en vigilance orange, elles atteindront 34 à 36 degrés. Elles resteront très élevées plus au sud, de l'ordre de 35 à 39 degrés. On pourra atteindre encore localement 40 degrés en basse vallée du Rhône.

Un "deuxième pic" en début de semaine. La chaleur devrait légèrement baisser dimanche, avant un "deuxième pic" lundi et mardi, selon le prévisionniste Stéven Testelin. Mais "on est loin de la canicule de 2003". L'été 2003 reste le plus chaud jamais observé depuis 1950, avec une canicule d'une durée exceptionnelle de deux semaines et un mercure dépassant les 40°C dans de nombreuses stations.

Un réacteur de Fessenheim à l'arrêt. EDF a indiqué samedi avoir mis à l'arrêt l'un des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) en raison des fortes chaleurs. En tout, ce sont donc quatre réacteurs de centrales nucléaires (deux à la centrale de Bugey dans l'Ain et un dans celle de Saint-Alban en Isère) qui sont arrêtés en raison de la canicule.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CANICULE

22h34 : En cette période de canicule, des centaines de bénévoles arpentent les zones de France les plus susceptibles d'être touchées par un incendie. Membres de la réserve intercommunale de la sécurité civile (RISC), ils peuvent être d'une grande aide pour les pompiers des environs.



FRANCE 3

21h53 : La vigilance orange pour la canicule sera maintenue demain sur 67 départements. Les températures maximales fléchiront légèrement sur le nord-est mais resteront très élevées en général. Il est prévu 23 à 28 degrés sur les côtes de Manche, 29 à 35 sur le reste de la moitié nord, 33 à 37 au sud et localement 38 à 40 degrés, notamment dans le sud-est.

• Matin :




• Après-midi :


16h32 : Les 67 départements déjà concernés restent en vigilance orange à la canicule, annonce Météo-France dans son dernier bulletin. La liste se trouve à cette adresse.

15h09 : La France n'est pas le seul pays à souffrir de la chaleur. Le thermomètre devrait atteindre 46°C cet après-midi, à Setubal (Portugal). A Vienne, des chiens policiers chargés d'assurer la sécurité d'un tournoi de beach-volley ont été équipés de chaussons spéciaux destinés à préserver leurs coussinets des surfaces brûlantes. Aux Pays-Bas, certaines sections d'autoroutes ont été fermées car l'asphalte a commencé à fondre sous le soleil écrasant. Voici quelques photos prises à Lisbonne (Portugal) et à Lobith (Pays-Bas).

(PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)


(JASPER JUINEN / ANP / AFP)

14h35 : Le département des Pyrénées-Orientales a été placé envigilance exceptionnelle aux feux de forêt sur toute la plaine du Roussillon, sur les Albères et les Corbières. Les chemins et pistes forestières sont interdits aux voitures, aux vélos, aux chevaux, et même aux piétons, sur ces 3 secteurs.

13h55 : EDF annonce l'arrêt de l'un des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), en raison des fortes chaleurs. "En cas de fortes chaleurs, la centrale doit moduler sa production, afin de limiter l'échauffement de l'eau prélevée puis restituée au Grand Canal d'Alsace, dont la température moyenne journalière ne doit pas dépasser 28 degrés", explique Le Parisien.

13h47 : Ils suent à grosses gouttes pour livrer des burgers et des pizzas. Les livreurs de repas à vélo doivent composer avec la hausse des températures, qui dépassent dans certaines régions du sud de la France les 35°C. Comment font-ils face à la chaleur ? Que prévoient les plateformes pour aider les livreurs dans de tels cas ? Hugo Cailloux a interrogé des coursiers.

Peu voire pas diplômés, ces livreurs travaillent bien davantage que les étudiants et peuvent faire jusqu\'à 70 à 80 heures par semaine. (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)

10h52 : Les sans-abris souffrent particulièrement de la canicule en ce moment. A Toulouse, trois associations se coordonnent pour ne pas les laisser sans solution. Frédéric Bourgade est parti à leur rencontre.

09h43 : Record de températures, bons conseils pour se rafraîchir... Plusieurs titres de la presse régionale font leur une sur la canicule.

(CENTRE PRESSE)


(L'ARDENNAIS)

(LE REPUBLICAIN LORRAIN)

09h48 : La nuit dernière a été "très chaude", avec des températures "plus élevées que la nuit précédente", selon Météo-France. Le thermomètre n'est pas descendu en-dessous de 30,3 degrés à Perpignan, ce qui pourrait être un record pour cette ville. Il a fait 24,3°C à Toulouse, 24,1°C à Lyon, ou encore 23,1°C à Paris.

09h25 : Météo France a placé 67 départements en vigilance orange à la canicule. Les températures maximales samedi atteindront 31 à 34°C dans le Nord-Ouest, là où il fera le moins chaud, mais 34 à 36°C sur le reste de la moitié nord, et 35 à 39°C sur la moitié sud. Retrouvez la liste des départements concernés ici.

(METEO FRANCE)

09h21 : Le soleil brillera tout au long de la journée sur l'Hexagone. Le thermomètre dépassera les 30°C dès ce matin, dans l'Est et le Sud notamment. Cet après-midi, les températures oscilleront entre 23°C, en Bretagne, et 40°C, dans la vallée du Rhône.

La carte du matin :





La carte de l'après-midi :


09h17 : Sortez le chapeau et la crème solaire, et restez à l'ombre aux heures les plus chaudes : la météo sera caniculaire aujourd'hui.