Accident mortel dans la Drôme : "Il y a eu comme une explosion et tout a pris feu", raconte une témoin de l'accident

Selon ce témoin, le Renault Scénic aurait bien pris feu sur l'autoroute, comme semblent l'indiquer les premiers éléments de l'enquête.

Lundi 20 juillet, cinq enfants ont perdu la vie sur une sortie de route sur l\'autoroute A7 au niveau d\'Albon dans la Drôme.
Lundi 20 juillet, cinq enfants ont perdu la vie sur une sortie de route sur l'autoroute A7 au niveau d'Albon dans la Drôme. (FABRICE HEBRARD / MAXPPP)

"Il y a eu comme une explosion et tout a pris feu", raconte mardi 21 juillet au micro de France Bleu Drôme Ardèche Nabila, une habitante du Rhône qui a été le témoin direct de l'accident qui a coûté la vie à cinq enfants d'une même famille, lundi soir, sur l'autoroute A7 à hauteur d'Albon, dans la Drôme.

Nabila rentrait de vacances en Espagne avec son fils, et se trouvait juste derrière la voiture qui a eu l'accident, sur l'autoroute A7 dans le sens Sud-Nord, à hauteur d'Albon, dans la Drôme. Le Renault Scénic aurait pris feu sur l'autoroute, comme semblent l'indiquer les premiers éléments de l'enquête. C'est aussi ce que confirme Nabila, témoin direct de la scène.

>> Drôme : ce que l'on sait de l'accident qui a coûté la vie à cinq enfants sur l'autoroute A7

Elle confirme que de la fumée s'est dégagée de la voiture alors qu'elle se trouvait sur l'autoroute A7. "Je roulais sur la voie du milieu et j'ai vu de la fumée blanche qui venait de la droite", explique cette habitante du Rhône. "J'ai pensé qu'il s'agissait d'un épandage de pesticides, mais en fait ça ne venait pas du champ mais d'un véhicule", décrit-elle encore.

"La fumée blanche est passée au noir et ça a pris feu par l'arrière, sous le coffre", poursuit Nabila, encore très choquée par ce qu'elle a vu. "Le conducteur, qui était sur la voie de droite, a essayé de se mettre sur le bande d'arrêt d'urgence mais là, ça a pété. Il y a eu comme une explosion, tout a pris feu et la voiture a fait un tonneau et a fini dans le champ."

"J'étais paniquée... C'est vraiment horrible"

Nabila s'est tout de suite arrêtée sur la bande d'arrêt d'urgence et a prévenu les gendarmes. Un routier et un pompier qui rentraient de vacances se sont aussi arrêtés pour porter secours aux occupants de la voiture. "J'ai mis une serviette sur le grillage pour qu'ils puissent escalader", raconte Nabila. "J'étais paniquée... C'est vraiment horrible. Je n'aurais jamais pensé qu'un accident puisse faire autant de victimes en à peine cinq minutes", conclut-elle.

Selon elle, la voiture semblait bien chargée et roulait lentement. La carcasse est en cours d'analyse par un expert judiciaire en mécanique, pour voir notamment si le véhicule était bien entretenu. Ce Renault Scénic était en circulation depuis 15 ans.