Hébergement d'urgence : les dispositifs d'accueil sont-ils insuffisants ?

Dans la nuit du 20 au 21 janvier, un sans-abri qui avait demandé un hébergement d'urgence a trouvé la mort dans un parking. Le dispositif est-il adapté ? France 2 fait le point.

FRANCE 2

Un SDF de 66 ans est mort dans la nuit de mercredi à jeudi dans un parking sous-terrain du 8e arrondissement de Paris. Il avait pourtant demandé une place d'hébergement d'urgence.

France 2 s'est intéressée au dispositif et a suivi une tournée de la Croix-Rouge. La majorité des sans-abri qu'ils rencontrent n'ira pas dormir dans un centre d'hébergement. Certains refusent d'y aller. D'autres sont résignés. Chaque soir, plusieurs dizaines de demandes au 115 restent sans réponse.

Une situation "critique"


Le sans-abri de 66 ans retrouvé mort jeudi demandait une place dans un centre depuis des semaines. Les associations dénoncent une situation "critique". "Les hébergements sont pleins à peu près tout le temps et le 115 ne répond pas", regrette Nicolas Clement, président du collectif  "Les morts de la rue".
La Croix-Rouge essaye de prendre le relais du SAMU social.

Le JT
Les autres sujets du JT