Cet article date de plus d'un an.

Salon de l’Agriculture : Élisabeth Borne va chercher à rassurer sur les alternatives aux pesticides

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Les responsables politiques vont défiler au Salon de l’Agriculture, dont la Première ministre, Élisabeth Borne, lundi 27 février. Le plan sur les pesticides devrait être précisé.
Salon de l’Agriculture : Élisabeth Borne va chercher à rassurer sur les alternatives aux pesticides Les responsables politiques vont défiler au Salon de l’Agriculture, dont la Première ministre, Élisabeth Borne, lundi 27 février. Le plan sur les pesticides devrait être précisé. (France 2)
Article rédigé par France 2 - L. Seux
France Télévisions
France 2
Les responsables politiques vont défiler au Salon de l’Agriculture, dont la Première ministre, Élisabeth Borne, lundi 27 février. Le plan sur les pesticides devrait être précisé.

Lundi 27 février, la Première ministre, Élisabeth Borne, va prendre le relais d’un président de la République qui est resté au Salon de l’Agriculture pas moins de 12 heures, samedi 25 février. Au programme de la visite, un thème notamment, celui des pesticides. La Première ministre devrait dresser le contour du plan déjà annoncé samedi par Emmanuel Macron. Un plan lancé d’ici l’été pour développer des alternatives aux principaux produits phytosanitaires. Des produits amenés à être retirés du marché au cours des prochaines années.

Des agriculteurs inquiets

L’enjeu est de trouver de nouveaux usages et de nouveaux produits. En janvier, le gouvernement français a été contraint de retirer ses dérogations sur les produits néonicotinoïdes. Des dérogations dont nous avions beaucoup entendu parler pour les betteraviers notamment. Ce plan est un début de réponse pour les agriculteurs inquiets des conséquences de ne plus pouvoir utiliser des pesticides qu’ils jugent indispensables à leurs cultures, confie le journaliste de France Télévisions, Leo Seux, en direct de la porte de Versailles (Paris).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.