VIDEO. "Vous êtes des crétins finis !" : 5 échanges houleux au Parlement européen

Le Parlement européen, c'est aussi des coups de gueule. En voici cinq.

BRUT

1Daniel Cohn-Bendit à Bruno Gollnisch, sur la Suisse

"Vous êtes des crétins ! Vous êtes des crétins finis", fustigeait l'eurodéputé Daniel Cohn-Bendit à Bruno Gollnisch. En 2014, ces échanges musclés ont ponctué un débat au Parlement européen sur les conséquences du référendum au cours duquel les Suisses ont voté "contre l'immigration de masse", selon l'intitulé des bulletins de vote. "Vous n'avez pas compris les valeurs de l'Europe", tonnait alors Cohn-Bendit.

2Guy Verhofstadt sur la politique de Viktor Orbán

"C'est comme si Staline ou Brejnev étaient de retour mais cette fois en Hongrie."

En 2017, Guy Verhofstadt dénonçait les dérives de la politique de l'europsceptique Viktor Orbán, lequel continue pourtant de percevoir l'argent de l'Union européenne. "Vous voulez continuer à recevoir l'argent des fonds européens, l'argent de l'Union européenne mais vous ne voulez pas de ses valeurs", a notamment dénoncé le député européen belge.

3Yannick Jadot à la Commission européenne sur la pêche électrique

C'était en 2018. Yannick Jadot, député européen EELV poussait un coup de gueule contre la pêche électrique qui "menace" l'activité des artisans pêcheurs des Hauts-de-France, en appelant le gouvernement à faire interdire définitivement cette pratique. "Vous continuez à mentir sur la pêche électrique. Vous mentez sur le fondement scientifique de vos décisions. Interdisons cette pêche."

4Maria Grapini à Mara Bizzotto, sur les Roms

Alors que la députée italienne Mara Bizzotto s'en prenait à la communauté Roms en Europe, son homologue Maria Grapini a tout de suite contre-attaqué. "Vous dites que c'est la faute des Roms s'ils se trouvent dans cette situation. Et vous, personnellement, qu'avez-vous fait ? Vous êtes députée européenne, qu'avez-vous fait pour intégrer les Roms en Italie ?", a-t-elle blâmé.

5Édouard Martin à Angelo Ciocca, au lendemain de l'attentat de Strasbourg

Au lendemain des attentats qui avait frappé la ville, le député souverainiste italien Angelo Ciocca avait brandi un gilet jaune au Parlement européen en signe de protestation contre la politique menée en France et en Europe. "On ne peut plus tolérer que les erreurs faites par la France et souvent celles faites par l'Europe finiront par engendrer des actions extrémistes islamiques qui très souvent et très injustement ôtent la vie de nos concitoyens", s'était-il exprimé. Une intervention qui a fait sortir de ses gonds le député socialiste français Édouard Martin : "Tels des charognards, vous vous jetez sur les dépouilles des victimes même pas refroidies pour en faire un acte politique ! Honte à vous !"

VIDEO. \"Vous êtes des crétins finis !\" : 5 échanges houleux au Parlement européen
VIDEO. "Vous êtes des crétins finis !" : 5 échanges houleux au Parlement européen (BRUT)