Cet article date de plus d'un an.

Vacances de la Toussaint : l'Auvergne tire son épingle du jeu

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vacances de la Toussaint : l'Auvergne tire son épingle du jeu
France 3
Article rédigé par
J.Doumeng, L.Khelfaoui, A.Desprès - France 3
France Télévisions

Avec les vacances de la Toussaint, certaines régions semblent plus prisées que d'autres par les touristes. C'est le cas de l'Auvergne, littéralement prise d'assaut.

Pierre Lefèvbre et sa famille ont attendu le dernier moment pour réserver leur séjour en Auvergne. "Venant d'Île-de-France, on avait envie de respirer ailleurs et peut-être se sentir un peu moins proches des autres", explique-t-il. Dans leur hôtel, la réception refuse les réservations les unes après les autres. L'établissement affiche complet pour les deux prochaines semaines. "Pour l'instant, on n'a pas de couvre-feu. On a l'impression qu'on est le poumon de la France, qu'on vient respirer chez nous, en fait", explique Sylvie Ligoux, la directrice de l'hôtel.

Entre 10 et 40% d'augmentation de la fréquentation

À l'instar de l'été dernier, le territoire demeure un pays de Cocagne lorsqu'il s'agit de quitter des zones en alerte maximale. "Le couvre-feu, des fois c'est un peu dur, surtout pour des personnes qui ont besoin de sortir et de travailler", affirme un touriste. Ce nouvel engouement se mesure à l'office du tourisme du Mont-Dore. "La fréquentation des bureaux d'accueil du Sancy est entre +10 et +40% pour ce début de vacances. C'est une bonne nouvelle", estime Marie-Hélène Guitard, la directrice de l'office.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.