Cet article date de plus de six ans.

Témoignage : "Pourquoi j'ai cessé d'être islamiste"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Témoignage : "pourquoi j'ai cessé d'être islamiste"
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Lundi 18 mai, une équipe de France 2 est partie à la rencontre de Farid Abdelkrim,  un ancien prêcheur des Frères musulmans en France, aujourd'hui devenu humoriste.

Farid Abdelkrim l'avoue, il y a dix ans, il n'aurait pas serré la main d'une femme, car il était, dit-il, islamiste. Militant infatigable au sein de l'organisation des Frères musulmans, il est aujourd'hui devenu humoriste. Et Farid Abdelkrim est sévère avec ceux qu'il a côtoyés de près. "Il y a des gens qui se prennent eux-mêmes pour des prophètes, parfois même qui se prennent pour Dieu", explique-t-il au micro de France 2. "La religion est censée nous amener les uns et les autres à réfléchir", affirme-t-il aujourd'hui. Il a raconté son parcours dans un livre, Pourquoi j’ai cessé d’être islamiste. Itinéraire au cœur de l’islam en France (éd. Les Points sur les i).

Un débat à la fin de ses spectacles

Dans les années 1990, il a sillonné la France pour recruter des jeunes au sein de l'organisation des Frères musulmans, qui prône une vision politique et rigoriste de l'islam. Il dit avoir été séduit par leur discours car il était habité par un sentiment d'exclusion. Mais au bout de quinze ans, le prêcheur convaincu se met à douter de cette vision de la religion. Toujours croyant, il continue de parler de religion, mais plus pour les mêmes raisons. Et pour qu'il n'y ait pas de malentendu avec son public, chacun de ses spectacles se termine par un débat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Religion

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.