Cet article date de plus d'un an.

Éducation à l’islam : le jeu d’influence de la Turquie en France

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
6Media - C-CDE-Turquie-France 11/12 Essai 2
FRANCEINFO
Article rédigé par
Complément d'enquête - Guillaume Courderc, Mathieur Dreujou, Raynald Lellouche - franceinfo
France Télévisions

Des professeurs de langue turque envoyés en France par la Turquie dans le cadre du dispositif d’enseignement Elco ont dispensé des cours d’éducation religieuse à des élèves de l’école publique. 

Dans le cadre d’un dispositif longtemps baptisé Elco, pour Enseignements de Langue et de Culture d’Origine, la Turquie envoie des professeurs de turc dans les écoles publiques de France dès la primaire : 200 enseignants pour 14 000 élèves français. Mais, dans certains cours de langue, les jeunes reçoivent une éducation religieuse, confirme un professeur à la retraite d’origine turque rencontré par les journalistes de France Télévisions. "Lorsque qu’un inspecteur a récupéré un cahier d’élève, il y a vu des heures, des dates. L’enseignant responsable du cours a répondu qu’elles correspondaient à l’organisation de la journée, alors l’inspecteur, peu convaincu, m’a demandé de traduire, témoigne le retraité. Ce n’était pas l’organisation de la journée, mais des prières selon les valeurs religieuses musulmanes. Dans ce cours, on faisait du religieux".

Des professeurs de langue enseignent le créationnisme

L’État turc fournit des manuels pour guider les professeurs. Dans le chapitre sur l’éducation religieuse, il est demandé d’insister sur un point : "En étudiant le sujet 'Allah est le créateur de tout', il faut souligner que Allah a créé tous les êtres vivants d’une manière parfaite". Depuis, les Elco ont été réformés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.