Cet article date de plus d'un an.

Procès du père Preynat : dix victimes sur le banc des parties civiles

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Procès du père Preynat : dix victimes sur le banc des parties civiles
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le procès du père Preynat débutera mardi 14 janvier, en raison d'un report de l'audience lié à la grève des avocats. L'homme de 74 ans est accusé d'agression sexuelle sur mineur, des scouts qui lui ont été confiés pendant des décennies. Dix victimes se sont constituées parties civiles au procès.

Bernard Preynat va faire face à ses victimes. Cinq ans après le début de l'affaire qui a secoué l'Église catholique, le prêtre défroqué va devoir répondre d'agressions sexuelles sur des mineurs. Dix hommes adultes se trouvent sur le banc des parties civiles. Parmi eux, Anthony Gourd, 39 ans. À l'âge de huit ans, il rejoint le groupe de scouts Saint-Luc près de Lyon (Rhône). C'est là qu'il aurait été agressé sexuellement par le père Preynat.

"Il fallait que ça reste entre lui et moi"

Des souvenirs longtemps enfouis, qui résonnent profondément en lui. "Il m'a dit que c'était pour mon bien dans la troupe, qu'il avait essayé d'ouvrir des portes en moi pour essayer de me sentir mieux dans la patrouille, et que si je voulais que ça fonctionne, il fallait que ça reste entre lui et moi", témoigne Anthony Gourd. L'homme a eu une emprise sur lui, mais aussi sur son entourage. Au procès, qui s'ouvrira mardi 14 janvier, il veut dire à Bernard Preynat qu'il n'a rien oublié.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pédophilie dans l'Eglise

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.