Procès Barbarin : une condamnation saluée

Les fidèles se réjouissent de la condamnation à six mois de prison avec sursis du cardinal Barbarin. Certains estiment même que la peine n'est pas assez élevée.

France 2

Devant la cathédrale Notre-Dame de Paris, les fidèles interrogées saluent la condamnation du cardinal Barbarin à six mois de prison avec sursis, jeudi 7 mars. Une fidèle parle de signe fort : "Personne n'est à l'abri de la loi et c'est pas parce qu'on est dans une religion qu'on est hors-la-loi (...) C'est un signe fort."

Même son de cloche d'une passante : "Si on fait une faute, si on n'assume pas la place qu'on a, on doit payer. C'est logique."

Une peine trop légère

Certains estiment même que cette peine de six mois de prison avec sursis n'est pas assez sévère.

Colère de la part d'une fidèle : "Six mois avec sursis, c'est rien, ça veut rien dire. Il ne fera même pas un jour de prison. Il n'a rien fait, il a protégé mais c'est encore pire."

"Je pense que c'est un peu léger voire très léger.", témoigne un homme.

Le magazine catholique, Témoignage Chrétien, demande la création d'une commission d'enquête parlementaire pour faire la lumière sur les crimes pédophiles au sein de l'église.

Le JT
Les autres sujets du JT
Philippe Barbarin lors de son procès à Lyon, le 7 janvier 2019. 
Philippe Barbarin lors de son procès à Lyon, le 7 janvier 2019.  (JEFF PACHOUD / AFP)