Pédophilie dans l'Église : huit ans de prison requis contre Bernard Preynat

Au dernier jour du procès du père Preynat à Lyon (Rhône), l'ex-curé a demandé une nouvelle fois pardon aux victimes. Huit ans de prison ferme ont été requis contre cet homme qui a agressé sexuellement des dizaines d'enfants.

franceinfo

Le réquisitoire est sévère. Vendredi 17 janvier, la procureure au procès de Bernard Preynat, Dominique Sauves, a brossé le portrait d'un "pédophile en série" et demandé une peine d'au moins huit ans de prison ferme pour l'ancien prêtre. "Vu son âge, ça me paraît cohérent, mais surtout, j'ai vraiment apprécié la posture de cette procureure qui était tout au long des débats vouée à ce qu'on a vécu, à toutes les victimes", a réagi Pierre-Emmanuel Germain-Thill, partie civile.

Jugement le 16 mars

Au terme de quatre jours d'audience à Lyon (Rhône), Bernard Preynat s'est avancé à la barre pour lire d'une voix tremblante son ultime déclaration écrite sur un morceau de papier. "Je regrette d'avoir pris mon plaisir sexuel dans des gestes condamnables", a indiqué le religieux de 74 ans sans jamais regarder dans les yeux les victimes. L'avocat de Bernard Preynat a jugé les réquisitions du parquet démesurées. Le jugement sera rendu le 16 mars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prêtre Bernard Preynat, le 13 janvier 2020, au tribunal de Lyon. 
Le prêtre Bernard Preynat, le 13 janvier 2020, au tribunal de Lyon.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)