Pédocriminalité dans l'Église : la démission de tous les évêques de France réclamée

Publié
eglise
FRANCEINFO
Article rédigé par
N. Odisharia - franceinfo
France Télévisions

L'onde de choc du rapport sur les abus sexuels dans l'Église continue de se propager. Des personnalités réclament la démission des 120 évêques de France, seul moyen, selon elles, de restaurer la confiance dans l'institution.

François Devaux, cofondateur de l'association La Parole libérée, Christine Pedotti, directrice de la rédaction de Témoignage chrétien, ou la théologienne Anne Soupa ont lancé un appel à la démission de quelque 120 évêques de France. C'est la suite logique, selon eux, de la publication du rapport Sauvé. "Bien sûr, on ne réforme pas l'Église en six jours, mais en six jours, on a le temps de dire qu'on est prêt à la réforme. Or, nous ne l'avons pas entendu cette volonté et c'est un signe supplémentaire de défiance", explique lundi 11 octobre Anne Soupa.

Le patron des évêques convoqué place Beauvau

330 000 victimes d'abus sexuels depuis les années 50 ont été recensées. À ce chiffre sidérant s'ajoutent les propos sur le secret de la confession du président de la Conférence des évêques : "Le secret de la confession est plus fort que les lois de la République". Éric de Moulins-Beaufort doit s'expliquer mardi avec le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. En novembre, la Conférence des évêques devra notamment apporter une réponse sur l'indemnisation des victimes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.