Pédophilie dans l'Église : une nouvelle victime porte plainte contre le prêtre niçois

En tout, neuf plaintes ont été déposées contre un ancien prêtre du diocèse de Nice. Plus de 20 ans après, une nouvelle victime a choisi de s'exprimer.

France 3

Plus de 22 ans après les faits, Sébastien Liautaud a décidé de rompre le silence. En mars 1997, alors qu'il est en voyage à Rome pour la semaine sainte, il dit recevoir la visite d'un prêtre en pleine nuit, qui le réveille dans son sommeil. Il a 11 ans à l'époque. "Je lui ai demandé ce qu'il faisait et d'un air complètement détendu, il m'a dit qu'il vérifiait que tout mon développement se passait normalement", se rappelle le jeune homme.

Le même mode opératoire

C'est la neuvième plainte contre Jean-Marc Schoepff, mis en examen l'an dernier, puis libéré sous caution en décembre. Il y a quelques mois, le prêtre niait les faits au micro des équipes de France Télévisions. Thomas Bidart, 42 ans, était à l'époque le premier à accuser le curé d'agression sexuelle, dans des camps de vacances, selon le même mode opératoire. L'avocate du prêtre indique qu'il devrait bientôt donner sa version des faits. Dans l'attente de son procès, le prêtre a été suspendu de ses fonctions en mai 2018. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Plus de 22 ans après les faits, Sébastien Liautaud a décidé de rompre le silence et de porter plainte pour agression sexuelle. C\'est la neuvième plainte contre Jean-Marc Schoepff. 
Plus de 22 ans après les faits, Sébastien Liautaud a décidé de rompre le silence et de porter plainte pour agression sexuelle. C'est la neuvième plainte contre Jean-Marc Schoepff.  (France 3)