Abus sexuels dans l'Église : les évêques confirment l'indemnisation des victimes

Samedi 9 novembre, les évêques réunis à Lourdes (Hautes-Pyrénées) ont officialisé l'indemnisation des victimes de prêtres pédophiles.

FRANCE 3

Les victimes de prêtres pédophiles attendaient cette prise de parole de l'Église depuis longtemps. Réunis à Lourdes (Hautes-Pyrénées) samedi 9 novembre, les évêques de France ont officialisé l'indemnisation des personnes ayant subi des abus sexuels. Pour Véronique Garnier, victime, ce dispositif est déjà un premier pas. "Il y a des choses qui sont irréparables, notre enfance volée. Mais dans le mot réparation, il y a derrière une notion de responsabilité", estime-t-elle.

Une majorité d'hommes

Depuis l'appel à témoins lancé en juin dernier, l'Église a reçu plus de 2 800 témoignages. 61% sont des hommes, agressés lorsqu'ils étaient mineurs dans 86% des cas. 34% étaient alors âgés de moins de 10 ans. "On est en train de racheter la confiance qu'on a perdue avec une indemnité, mais ça n'est pas comprendre l'ampleur du fléau", a indiqué Antoine Devaux, de l'association La Parole libérée. Le montant de cette somme forfaitaire devrait être fixé lors de la prochaine réunion des évêques en avril prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un pasteur algérien dans son église, le 7 juin 2008 à Alger.
Un pasteur algérien dans son église, le 7 juin 2008 à Alger. (FAYEZ NURELDINE / AFP)