Cet article date de plus de quatre ans.

Seine-Saint-Denis : "Indignation" du ministre de l'Intérieur après l'agression de deux jeunes juifs à Bondy

Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur, s'est indigné, dans un communiqué rendu public vendredi, de l'agression de deux frères juifs, mardi, à Bondy (Seine-Saint-Denis).

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ville de Bondy est située en Seine-Saint-Denis. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)

Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux "exprime son indignation" devant l'agression de deux jeunes juifs, mardi 21 février, à Bondy, en Seine-Saint-Denis, dans un communiqué rendu public vendredi 24 février.

Le ministre rappelle "la détermination totale du gouvernement à combattre toute forme de racisme et d'antisémitisme". Bruno Le Roux "affirme à cette occasion son entier soutien aux juifs de France et rappelle que la République laïque garantit la liberté de conscience et la liberté de culte".

Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête après l'agression de deux jeunes frères juifs, mardi soir, à Bondy. Les deux victimes, âgées de 17 et 29 ans, qui circulaient en voiture, disent avoir été rouées de coup par un autre automobiliste, à la suite d'un différend. Les frères expliquent avoir été frappées parce qu'ils portaient une kippa. L'agresseur aurait utilisé une scie à métaux, et aurait lancé : "Je vais te tuer, sale juif", témoigne l'une des victimes sur franceinfo. Il aurait été rejoint par d'autres personnes qui auraient également frappé les victimes.

La plus jeune des victimes, blessée à l'épaule, s'est vue délivrer 21 jours d'interruption totale de travail (ITT),. Tandis que son frère a eu 7 jours d'ITT. L'enquête a été ouverte pour violences avec arme en réunion, avec interruption totale de travail supérieure à 8 jours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Religion

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.